Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 décembre 2011 1 05 /12 /décembre /2011 17:40

 A l'occasion du salon de la moto se tenant à Paris, la Fédération Nationale des Transports à Deux Roues (FNTDR) a signé la charte des associations adhérentes à la Fédération Française des Motards en Colère (FFMC), ce jeudi 1er décembre.

Avec cette nouvelle signature, son Président Thierry Menin concrétise sa demande d'adhésion à la FFMC.

La FNTDR se veut être la fédération rassemblant les professionnels du deux-roues motorisés, tant pour le transport de personnes à moto (moto-taxi), que pour le transport de plis et colis, de sang, ou encore pour le guidage et convois.
La FNTDR précise ainsi son engagement dans les actions menées conjointement avec la FFMC.

Cette adhésion devra, pour devenir officielle, être validée par le Bureau National de la FFMC lors de la prochaine Assemblée Générale en mai 2012.

 


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Thierry Menin - Président FNTDR 08/12/2011 09:18

Bon Messieurs,
Merci d'avoir relayé l'article de Yanis Kiansky d'Allocab sur la signature d'un accord entre la FNTDR et la FFMC.
Cependant et afin de recadrer vos propos, nous ne sommes pas une fédération de Moto-Taxi et nous nous en défendons vivement, nous intégrons au sein de notre fédération qui grandit tout doucement
mais surement, toutes formes de transports à deux roues, qu'ils soient motorisés ou non.
Je souhaite vivement que vous en preniez acte car nous ne pouvons être identifiés que par une seule corporation, notre vocation n'étant pas la défense exclusive des Motos-Taxi même si nous avons
débuté nos actions par ce métier très en vogue et sur le devant de la scène des transports à l'heure actuelle.Ceci étant, je réitère mes remerciement et ma reconnaissance pour votre fidélité à ce
métier honorable.

Bien cordialement à vous.

Thierry Menin
Président FNTDR

Citybird 09/12/2011 13:04



merci pour ces précisions. N'hésitez pas à nous tenir informé de toute actualité qui pourrait intéresser notre profession afin que nous puissions la relayer le cas échéant. CM.