Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 janvier 2012 2 17 /01 /janvier /2012 20:15

S-P-Photo.jpegLa perte du triple A français est sur toute les lèvres depuis plusieurs jours, voire plusieurs mois. Au delà des aspects macro économiques, il nous est apparu intéressant de constater qu'au niveau micro économique d'une activité telle que le moto taxi, les retombées peuvent aussi se ressentir à plusieurs niveaux :

 

Les risques

- les crédits risquent de se contracter et les taux d'intérêt de monter : ainsi l'acquisition d'un véhicule deviendra soit plus difficile, soit plus cher ou les deux.

- l'économie est inquiète, les sociétés contractent leurs coûts de fonctionnement : plans sociaux en nombre notamment dans le secteur bancaire, et par ricochet des cabinets de consulting, et finalement de toute l'économie. Moins d'utilisateurs, des acheteurs qui voudront réduire les frais de déplacements de leurs collaborateurs, soit en réduisant le nombre de voyages, soit en demandant de réduire le coût des voyages. Remplacer le moto taxi par des moyens moins onéreux (taxi non réservé, transports en commun, etc...).

- Plans de rigueur gouvernementaux : avant même la perte du triple A français, l'annonce de la hausse de la TVA à taux réduit sur les transports de voyageurs a déjà eu pour conséquence de réduire les marges du moto taxi. On entend déjà parler de nouvelles hausses de TVA et on peut se douter que de nouveaux plans de rigueur auront lieu, avant ou après les élections....

- dépréciation de l'Euro face au dollars: comme on l'a déjà vu précédemment, elle est notamment l'un des facteurs fondamentaux de la hausse du prix du carburant.

 

Les opportunités

On peut néanmoins essayer de garder le moral et d'essayer d'entrevoir des raisons d'espérer :

 

- les entreprises vont devoir redoubler de productivité, en confiant autant ou plus de missions à un nombre réduit de collaborateurs et donc de déplacements. Les temps de trajets deviendront donc d'autant plus important et il sera facile de démontrer que le moto taxi participera à accroître la productivité des voyageurs professionnels.

- au niveau macro économique, on peut toujours espérer des réformes structurelles permettant de réduire les charges des entreprises et flexibiliser le marché du travail afin de restaurer un peu de compétitivité, ce qui, en ce qui concerne le moto taxi ne serait pas un luxe pour une activité dominée par l'activité des artisans.

 

en tout état de cause, il faudra résister et essayer de voir le verre à moitié plein pour garder le moral.

 

 


 


Partager cet article

Repost 0

commentaires