Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 juin 2010 7 27 /06 /juin /2010 22:29

mairie_de_paris_logo.pngDans le cadre des réflexions de la Mairie de Paris sur le vaste sujet de la moto et en prévision de la semaine de la mobilité et de la sécurité routière prévue en Septembre, nous avons été conviés par la Mairie de Paris à exposer nos vues et notre expérience en tant que professionnel de la moto. Nous avons pu aborder des sujets aussi divers que la sécurité, la cohabitation entre les motards et automobilistes, les principales causes accidentogènes de la moto, le stationnement des 2 roues, les remontées de file et l'usage des couloirs de bus. Force est de constater que la Mairie de Paris est très concernée par le "phénomène 2 roues" au sein de la Capitale, très bien informée également et semble ouverte aux apports d'expérience que peut apporter le moto taxi dans cet "écosystème urbain"....

 

Si les couloirs de bus restent un sujet tabou et hautement politique, la remontée de file proposée dans le cadre de la charte comportementale du motard rédigée par la Mairie de Paris avec l'aide de diverses associations de motards ne semble pas être suivie par la Préfecture et devoir rester lettre morte. Concernant l'usage des couloirs de bus, il semble que d'un point de vue strictement sécuritaire, les statistiques montreraient que les ouvrir à une circulation plus dense n'irait pas forcément dans le sens de la sécurité des usagers.

 

Quant à ces mêmes statistiques concernant l'accidentologie, elles éclairent de manière intéressante les situations à risques qui ne sont pas forcément toujours celles que l'on croit : ainsi, les accidents de moto les plus graves ont surtout lieu la nuit, en conduite solo, par des comportements individuels à risque (vitesse et alcoolémie). Autre point noir qui là concerne tout le monde : les intersections auxquelles il faut porter une attention particulière.

 

En ce qui concerne le moto taxi, nous avons passé le message que la profession peut constituer un exemple en terme de sécurité routière. Nous avons en effet défendu le fait que la profession qui roule portant énormément, est très peu sujette à l'accidentologie, certains chauffeurs roulant depuis plusieurs dizaines d'année à moto sans aucun accident au compteur : dès lors, pourquoi ne pas utiliser les comportements de chauffeurs de moto taxi et les utiliser à titre d'exemple positif pour expliquer aux motards moins réguliers quels sont les usages qui permettent de "durer à moto"...Il serait d'ailleurs intéressant d'asscoier les assureurs du moto taxi et d'obtenir des statistiques réelles à comparer avec l'usage général du 2 roues.

 

Une question importante si l'on prend en compte la croissance du nombre de conducteurs de 2 roues en milieu urbain, en témoigne la volonté de la Mairie de Paris de vouloir doubler le parc de stationnement des 2 roues dans la Capitale.

 

Rendez-vous est donc pris pour le mois de Septembre et une participation probable à des tables rondes concernant la moto et la sécurité en milieu urbain.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Benjamin de Moto-City 05/07/2010 00:36


A Madrid nous avons la chance de pouvoir utiliser les couloirs de bus que nous partageons également avec les taxis.
Il y a même quelques tronçons sur lesquels les taxis ne sont pas autorisés à passer. L'expérience de Madrid peut-il aider à faire avancer la réflexion à Paris? la grande différence est que le maire
ici est un motard reconnu, tout comme bonne partie de son équipe municipale...