Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 janvier 2013 4 10 /01 /janvier /2013 10:36

borne-taxi-visuel.jpgLe sujet du jour est évidemment la manifestation par opérations escargots des taxis dans toute la France : on a vu au menu des revendications encore et toujours la fameuse concurrence déloyale relayée sans problème par les différents médias.Il serait peut être temps que des vraies informations soient diffusées car ce n'est pas parce qu'on est plus nombreux et qu'on parle plus fort qu'on dit forcément la vérité.

Nous aimerions voir des journalistes d'investigation aller creuser un peu plus ces questions de concurrence déloyale et fassent la part des choses objectives sur la réalité. On s'apercevrait ainsi que plusieurs contre vérités sont assénées en permanence au travers de ces revendications.

Nous allons parler ici uniquement de ce qui est reproché aux motos taxis puisque c'est notre domaine d'activité....

1ère contre vérité : s'abriter derrière le prix de la plaque de taxi pour parler de concurrence déloyale. Nous avions déjà écrit il y a quelques temps à ce sujet pour expliquer que le prix de la plaque (200 000 Euros à Paris) comme un droit dont devraient s'acquitter les taxis et pas les motos taxis. VRAI ET FAUX A LA FOIS : ce prix n'est en rien fixé par les instances publiques mais est un tarif de revente fixés par un système boursier entre les taxis. Certes les taxis doivent payer cette licence, mais ils peuvent aussi la revendre (c'est un patrimoine de leur entreprise). Si elle vaut ce prix c'est parce que les taxis refusent qu'il y ait plus de licences pour ne pas faire baisser le prix....et puis si c'est si simple et si facile de faire de la VTC ou de la moto, pourquoi les taxis ne revendent-ils pas leur licence pour s'acheter une moto et aller faire ce métier "de rêve" à savoir prendre des clients en hivers quand il fait 2°C, naviguer dans la circulation et la pollution sans pouvoir s'abriter dans un habitacle chauffé...

 

2ème contre vérité : les motos taxis menacent l'activité des taxis. Quelques chiffres feront vite comprendre l'absurdité de cette affirmation. Il y a à Paris 20 000 taxis pour 350 ou 400 motos taxis qui travaillent principalement en semaine entre 7h et 21h, soit une part de marché de moins de 1%. C'est également oublier que si les motos taxis existent, c'est parce que les clients les demandent, qu'ils répondent à un besoin que le taxi n'est pas capable de servir : relier 2 points dans un temps invariable qu'elles que soient les conditions de circulation. Comme disait le Rapport Chassigneux sur la question "la nature a horreur du vide"..

 

3ème contre vérité : les motos taxis ont des charges moins importantes que les taxis. Sait-on seulement qu'une moto coûte 30 000 Euros, qu'elle parcourt beaucoup plus de kilomètres à vide car elle n'a pas le droit de stationner sur la voie publique pour prendre des clients (ce qui coute soit dit en passant 18 EUROS PAR TRIMESTRE aux taxis), que les assurances coutent entre 250 et 600 Euros par mois, que l'entretien d'un tel véhicule revient environ à 400 Euros par mois.....Enfin, la clientèle du moto taxi est une clientèle d'affaires qui exige dans 95% des cas de payer en carte bancaire....et non en liquide. Ce n'est pas vraiement la clientèle à qui on peut dire "désolé Mr/mme, le terminal il marche pas, ou non je ne prends pas la carte". Le CA est donc déclaré dans son intégralité... et sauf erreur un artisan moto taxi est soumis aux mêmes charges Urssaf et autres qu'un artisan taxi, il paye la même TVA, il paye l'essence au même prix....

 

4ème contre vérité : "les motos taxis sont très chers, c'est une arnaque, c'est la mafia" (entendu ce matin sur BFMTV). Si on ne peut pas nier que les tarifs des taxis sont réglementés, ils sont variables alors qu'un trajet moto taxi offre un tarif fixe, communiqué à l'avance, qui comprend les frais de prise en charge, d'approche et qui ne l'incite qu'à prendre le chemin le plus optimal pour le client. Le client a donc tout loisir de choisir un autre moyen de transport, il effectue son trajet en connaissance de cause...

 

5ème contre vérité : les motos taxis n'ont rien à respecter. Mais si, depuis le 1er avril 2011 une réglementation a été votée, encadrant la profession, imposant les mêmes critères d'honorabilité que les taxis pour pouvoir exercer, la même visite médicale, un contrôle régulier des véhicules qui ne peuvent pas rouler s'ils ont plus de 4 ans, etc....et pourtant n'ont pas le droit de stationner sur la voie publique en quête de clientèle ce qui est réservé aux taxis (tient et pourquoi, parce que ce droit est facturé 6 Euros par mois que les motos taxis seraient ravis de payer pour avoir ce droit)...

 

Bref, on pourrait rallonger cette liste mais ces 5 points pourraient déjà faire l'objet de quelques oppositions des journalistes qui prennent semble-t-il pour argent comptant ce que les représentants des taxis disent...dans quel pays sommes nous pour que la concurrence ne puisse s'instaurer, pour qu'un client ne puisse avoir le choix de son moyen de transport. Dans la plupart des pays les taxis cohabitent avec des offres alternatives mais la France aime protéger "son modèle"....(qui n'est copié nulle part ailleurs)..

 

et quand bien même on pourrait exprimer son opinion, cela légitime-t-il les agressions des motos taxis que nous vivons régulièrement lors de ces manifestations ! certains savent-ils que lancer un oeuf sur une moto qui roule à 100Km sur l'autoroute est quasiment une tentative d'homicide volontaire ?

 


 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

jouliss 03/11/2016 17:10

Bonsoir
Je m’appelle JOULISS FRANCK, citoyen français, je vis en Haïti, je suis enseignant, chrétien, marié, père de deux enfants (une fille et un garçon).Suite à une sorte d’infidélité envers ma femme et ma famille, un escroc ivoirien vient de m’escroquer 10000 dollars US et malgré tout il ne cesse de me faire chanter, il ne m’a donné aucune chance. Il y a environ 4 mois, j’ai rencontré une femme sur un site de rencontre répondant au nom de Karlene J. WILLIAMS, elle se dit manager dans un bureau DHL et elle habite à Lille en France. Tout à coup la relation amicale se transforme en relation amoureuse, un soir elle m’a demandé de l’exciter en restant nu devant mon ordinateur branché sur Skype, une chose que je fais par ignorance sans arrière-pensée, pourtant c’était un homme. Il a tout enregistré puis il commence à faire du chantage avec la vidéo, il dit qu’il va publier la vidéo sur YouTube et envoyer le lien à tous mes amis sur Facebook y compris mes collègues de travail, mes supérieurs hiérarchiques, mes amis, mes parents ainsi que ma femme et mes enfants. Je me suis pris de panique, je vois déjà perdre toute ma personnalité que j’ai construite durant mes 42 ans. De plus, en Haïti quand on est enseignant et chrétien, même si on ne gagne pas beaucoup d’argent, on est connu de plusieurs générations et on est réputé honnête et sérieux. Il me demande de négocier la vidéo pour que ça reste seulement entre nous deux. Au début, il m’avait demandé 40000 dollars US. Après plusieurs négociations nous nous sommes mis d’accord sur la somme de 10000 dollars. En réalité de toute ma vie je n’avais jamais eu en ma possession une somme pareille. Je lui ai dit de m’attendre à la fin du mois car je ne sais pas encore où je peux trouver cet argent. Il me dit pas de problème mais il lui faut une garantie. J’ai dû lui envoyé 1500 dollars et après une semaine et demie, je lui ai envoyé le reste 8500 dollars. En fait je gagne, 9060 gourdes haïtiennes comme salaire mensuel, soit 144,96 dollars par mois. Pour envoyer cet argent j’ai dû contracter un prêt chez un usurier avec les papiers d’un terrain que mon père m’avait laissé, c’est tout ce que j’avais. Il m’avait demandé de lui envoyer la photo de la fiche de transfert, chose que je fais, malgré ça il continuait à me faire chanter avec la vidéo. Grace à une connaissance française du nom JULIE PAYET , à qui j’ai eu le courage de raconter mon histoire et qui est proche des services de renseignements de l'interpol, on a fini ensemble par mettre la main sur cet escroc j'ai réussi à bénéficier d'un remboursement suivie des frais de dédommagement qui m’avait été arnaqué. Alors je suis ici juste dans le but de vous faire bénéficier de cette aide précieuse. Si vous êtes victime d’une arnaque sur internet, arnaque au sentiment, arnaque bancaire , arnaque d'offre de prèt , arnaque de don ou tout autre forme d’arnaque contactez la elle saura vous aider à mettre la main sur votre escroc et engager la procédure de remboursement.

E-mail : anti.interpol@outlook.fr

Cordialement JOULISS FRANCK

heurtier 12/01/2013 08:44

Un grand merci pour cet article presque exhaustif hormis le point du coût du carburant et de la tva qui a été repris dans les commentaires.
Je souligne les commentaires avisés de "Grizzier" et de "Sergio361" le Marseillais que j'aimerai rencontrer car il évoque le cas des transporteurs de personnes à moto sur Marseille qui sont pour
information tous membres de l'Union Française de Transport à Moto et qui ne font pas la guerre contre les taxis à Marseille mais...contre les "motos taxis clandestins".
En effet et nos deux amis taxis précités l’expliquent très bien, si chacun respecte sa législation, tout se déroule très bien. Ici, à Marseille, nous envoyons des trajets aux taxis car, nous ne
pouvons répondre à toutes les demandes, cliente habituées à la moto qui sont enceinte, multiplication du nombre de passagers, poids et volume de certains bagages, météo, etc...
De la même façon, ces mêmes taxis nous retournent la politesse. Ces cas sont aussi pratiqués à Bordeaux, Nice, Lyon où tous les membres UFTM respectent cette déontologie.
Malheureusement, Sergio n’a pas complètement raison au sujet du respect mutuel, cette semaine encore, menaces de mort, freinage intempestifs devant la moto (nous avons les immatriculations qui sont
communiquées aux autorités compétentes), serrages en règle sur l’autoroute (nous avons les immatriculations qui sont communiquées aux autorités compétentes), envoi systématique de la répression des
fraudes lorsque nous sommes stationnés, même en attente d’un passager lors des mises à dispositions (encore le cas hier soir lorsqu’un individu m’a filmé avec son iphone alors que dans l’autre main
il téléphonait à plusieurs de ses amis taxis pour venir me rencontrer…source de la police sur place).
Lorsque nos passager évoquent à leur tour la médiocre qualité des taxis Marseillais, nous sommes les premiers à indiquer que seuls, une poignée d’individus qui manquent visiblement de réflexion
sont concernés, que la majorité n’est pas comme ils l’indiquent et que nous travaillons avec bon nombre d’entre eux, ce qui, les étonne systématiquement.
En qualité de président de l’UFTM, j’ai rencontré récemment des dirigeants d’entreprise de taxi sur la ville de Marseille, je souligne et félicite leur ouverture et leur écoute, ils ont la même
approche que celle de Grizzier et Sergio qui sont une majorité dans les rangs des taxis et avec lesquels nous pouvons satisfaire finalement nos passagers.
Didier Heutier TrèZ à l'heure et UFTM

tax91 11/01/2013 23:47

Jusqu'au jour ou il y aura un vrai probleme tant pis

Grizzler 11/01/2013 13:38

Un sms est en train de circuler comme quoi certaines motos cassent les rétros des taxis sur les autoroutes, là encore c'est dans la continuité de tout le reste. En plus de racoler dans les files de
clients on casse les rétros, non faut arrêter franchement, on y perdra tous.

Citybird 11/01/2013 16:48



Nous ne pouvons que condamner ce type de pratique de dégradation matérielle ou tout type de violence dans un sens ou dans l'autre...en effet, tout le monde y perdra.



tax91 11/01/2013 12:32

Donc la faute a adp si vous raccolez dans les aeroports au fait les comptoirs etaient ou a roissy?Et les gares la faute a la sncf?Arretez de vous voilez la face vous n'avez pas assez de clients
donc vous raccolez

Citybird 11/01/2013 16:51



Vous déformez mes propos. Par ailleurs Monsieur la société que je représente est réputée pour ne travailler que sur réservation et évitez donc les amalgames. La plupart des artisans se comportent
correctement. Si vous voulez qu'on dresse la liste des reproches qui sont faits aux taxis par nos clients notre blog n'y suffirait pas : pourtant, je prends moi même le taxi régulièrement sans
problème et content, et ne me permets pas de généraliser sur des cas particuliers. Vous devriez en faire autant.