Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 décembre 2009 2 08 /12 /décembre /2009 23:49
Le 8 Décembre a eu lieu une nouvelle manifestation des taxis, rassemblant un cortège d'environ 200 véhicules entre Orly et Roissy, et dont les revendications seraient en partie orientées vers la fameuse "concurrence déloyale des moto taxis" .



Une désinformation relayée par la presse.


On ne sait pas trop comment, mais une dépèche AFP, relayée par le Parisien fait état d'une information selon laquelle serait à venir une "l'autorisation pour les motos et les navettes type Shuttle de charger des clients sur les stations taxis».

Cette information est évidemment fausse et si d'une part les taxis manifestants, et d'autre par les journalistes ayant relayé cette information avait pris le temps de creuser un peu au lieu d'essayer de faire de l'information "sensation", ils auraient pu, ne serait-ce que sur notre blog, prendre connaissance des textes de lois, des projets de décret d'application en cours de discussion, et même de la position des acteurs principaux du moto taxi sur cette loi qui au contraire de ce qui a été dit, interdit formellement le stationnement en gare ou aérogare sans pré réservation préalable.

Evidemment, voici de quoi jeter de l'huile sur le feu d'une relation par forcément évidente à la base entre des taxis qui ont une situation difficile et des motos taxis qui ne servent ici que de bouc émissaire.

Les principaux acteurs du moto taxi ont pu d'ailleurs, sans même se concerter, démentir en bloc sur les différents médias qui les ont conviés à le faire, cette information totalement fausse.

Ainsi, voici l'article et les témoignages sur Motoservices ,

Des comportements de hooligans.

Je ne vais pas revenir ici sur l'exagération qui consiste une nouvelle fois à opposer taxis et motos taxis qui n'est finalement le fait que de quelques uns qui, comme les hooligans dans les stades de foot, sont une minorité évidemment bruyante et évidemment dangereuse. Ainsi, des oeufs ont été lancés sur des motos taxis en circulation, avec tous les dangers que cela représente pour l"équipage. Des insultes ont été proférées (la belle affaire mais cela montre le niveau...).

Minorité, les chiffres parlent d'eux mêmes : il y a environ 15 000 taxis à Paris et 200 ont manifesté soit moins de 2%

D'ailleurs, il est quand même à noter que le principal syndicat des taxis (FNAT) ne s'est pas porté partie prenante de cette initiative.

Encore et toujours la concurrence déloyale


Faut-il revenir une nouvelle fois sur la fameuse concurrence déloyale des motos taxis par rapport aux taxis, sur le principe du fait qu'il faille payer une licence pour être taxi, licence dont on rappelle que le prix n'est le fait que de la volonté même des taxis de ne pas vouloir voir leur nombre augmenter et créé donc une sorte de marché boursier du droit à exercer qui bloque toute concurrence réelle dans notre pays, placant la France dans une situation ubuesque, contre le droit européen de libre concurrence et à la traine par rapport à l'ensemble des autres grandes capitales mondiales en terme d'offre et de qualité de service.

De plus une question qui taraude beaucoup de monde : si la licence est si chère, pourquoi la liste d'attente est-elle si longue pour pouvoir devenir taxi, au moins à Paris et pourquoi les banques donnent-elles leur accord pour un tel investissement si elles ne s'imaginaient pas que les revenus générés par l'activité ne permettait pas de rembourser l'endettement initial pendant qu'un patrimoine se construit également pour l'artisan qui l'achète ?

Si les taxis trouvent qu'il est si facile d'être moto taxi, pourquoi ne revendent-ils pas leur licence si chère pour venir exercer un métier de rêve, où le véhicule , véritable refuge de confort en plein hivers permet d'attendre les clients au chaud en lisant son journal, de travailler sur des amplitudes comparables entre les voitures et où l'attention nécessite une concentration hors pair, où les années de permis pour obtenir une assurance très chère sont largement supérieures aux quelques semaines de formation invoquées, et où on se fait canarder d'oeufs et menacer pour un oui ou pour un non. Les artisans du moto taxi n'investissent-ils pas dans des véhicules et du matériel valant plusieurs dizaines de milliers d'euros, n'ont-ils pas un enregistrement commercial et les charges afférentes à supporter. Aucun moto taxi ne se permettrait aujourd'hui par ailleurs de dire à son client que son terminal de carte bancaire, qui accepte l'American Express est en panne ....


soyons sérieux à un moment sur le terme de conccurence déloyale !

Une action qui va à l'encontre du résultat escompté : le grand merci des motos taxis


Alors maintenant il faut qu'on nous explique ce qui motive encore les - quelques -  taxis à lutter contre les motos taxi: chaque manifestation de taxis entraine des chiffres d'affaires records, un capital sympathie des usagers croissant, des nouveaux clients à ne plus savoir qu'en faire et une anti pathie croissante des usagers à leur encontre.



Les motos taxis en redemandent des journées de mobilisation comme cela...

Quelques conseils pour éradiquer le moto taxi.


Si des taxis lisent ces quelques lignes voici quelques conseils pour lutter efficacement contre les motos taxis (en tout cas selon les clients du moto taxi)  :

- ayez un service irréprochable
- ayez des véhicules propres,
- ayez tous un terminal de paiement qui fonctionne
- soyez nombreux et disponibles pour les clients
- proposez des services innovants qui répondent aux vrais besoins de transport urbain
- soyez sympathiques avec les voyageurs

et là, oui, comme cela est d'ailleurs le cas dans la plupart des grandes capitales mondiales, il n'y aura pas ou peu de motos taxis car les usagers seront contents d'utiliser les taxis et seront prêts à mieux rémunérer ce service.

D'ailleurs, ces qualités existent chez de nombreux taxis parisiens et ce sont eux qu'on entend le moins chercher des boucs emissaires car pendant le temps que les hooligans manifestent, eux travaillent et acceptent ce que la plupart des secteurs des services jugent normal en France : la concurrence.

Et ce n'est pas en pointant du doigt les quelques "moto taxis raccoleurs", par ailleurs très peu nombreux et qui vont faire l'objet très rapidement de sanctions prévues par la nouvelle loi sur le moto taxi, en crachant et en insultant ceux qui font honnêtement et correctement leur travail que vous gagnerez vos combats...

Tous les articles sur cette journée : une belle opération de RP pour les motos taxis, encore merci !

Le Parisien


Le Nouvel Obs

RMC

Le Monde













Partager cet article

Repost 0

commentaires

guigo 07/01/2010 05:00


Je suis chauffeur de taxi depuis peu et je suis avec intérêt les évolutions de la profession. C'est un bel article que j'aurais moi même pu écrire à quelques différences prêt. J'ai cru que vous
n'alliez pas parler du racollage des chauffeurs de moto à Orly ouest, gare de lyon notamment (c'est là qu'ils sont le plus visble); vous y consacrez finalement 3 lignes peu sévères à l'égard de
ceux qui créent la stigmatisation des chauffeurs de taxi.
Aussi, j'ajouterais que si moi comme d'autres sans doute ne sont pas hostiles à l'existence même de votre profession qui répond à une demande, le racollage actif de certains que vous ditent
minoritaires jettent l'oprobe sur l'ensemble de votre profession.
Vous parliez d'insultes des chauffeurs de taxi; il en est de même pour les chauffeurs de moto. J'ai tenté à plusieurs reprises de parlementer avec certains racolleurs à orly ouest mais cela n'a pas
été possible. Les menaces et insultes ont été la seule réponse de ces "hors la loi". Il ne faut donc pas trop regarder la paille dans l'oeil de son voisin si on ne voit pas la poutre qui se trouve
dans son propre camp. Il y a des brebis galeuses dans les deux camps. Il appartient à la majorité de ceux qui font leur travail loyalement de montrer la voie. Souhaitons donc que les évolutions en
cours permettent à chacun d'y trouver son intérêt dans le respect de la législation qui m'est chère.


Citybird 08/01/2010 16:21


Bonjour et bonne année.

Si vous avez lu les articules précédents de notre blog, vous saurez reconnaitre que nous faisons partie des ardents défenseurs de la loi à venir et que nous sommes tout à fait d'accord sur le fait
que le racollage est une pratique qui met à mal notre propre profession et contre laquelle nous essayons avec nos armes de lutter. Nous avons toutefois choisi, plutôt que de stigmatiser les mauvais
comportements, de lutter par la qualité de service et la défense des bonnes pratiques... et donc d emontrer la voie. Nous espérons que la mise en oeuvre de la prochaine loi soit efficace pour notre
profession et pour la cohabitation saine des différentes activités de transport de voyageur.


Julien 09/12/2009 01:16


Je suis entièrement d'accord avec ce brillant article, étant taxi et ventant la complémentarité de vos services à nos usagers, je voulais m'excuser pour ces taxis qui se voilent la face et se
retranchent derrière une agressivité néfaste pour l'ensemble de notre profession. J'espère qu'ils auront la possibilité de le lire.

Respectueusement