Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 janvier 2012 3 25 /01 /janvier /2012 19:26

Gilet-jaune.jpegsource : moto-net

 

Le ministère de l'intérieur vient de publier au Journal officiel le décret n°2012-3 du 3 janvier 2012, précisé par un arrêté du 3 janvier 2012, relatif aux équipements rétroréfléchissants qui seront obligatoires, à partir du 1er janvier 2013, pour les conducteurs et passagers d'un deux-roues motorisé de plus de 125 cm3 "ou d'un véhicule de la catégorie L5e d'une puissance supérieure à 15 kW" (20,4 ch, NDLR).

Concrètement, si elle vise presque expressément les conducteurs de MP3, cette obligation ne touche pas - pour l'instant - les conducteurs de cyclos et de 125 cm3. Ce qui a largement de quoi surprendre, dans la mesure où en raison de leur plus petite taille et de leur éclairage moins puissant, les cyclos et les 125 sont encore moins visibles que les grosses cylindrées...

Selon nos informations, elle s'expliquerait notamment par le fait que ces véhicules circulent principalement en agglomération, où les accidents mortels sont moins nombreux. D'autre part, les utilisateurs de cyclomoteurs et de 125 ont déjà été suffisamment "refroidis" par les précédentes décisions du CISR, avec respectivement le contrôle technique et la formation de 7 heures...

Il y a cependant fort à parier que cette obligation s'étendra à l'avenir à tous les deux et trois roues quelle que soit leur cylindrée, selon le même schéma que le port du casque (d'abord rendu obligatoire en 1973 pour les grosses cylindrées hors agglomération, puis étendu progressivement à tous les deux-roues motorisés).

Mon blouson est-il conforme ?

Selon le décret publié au Journal officiel, l'équipement rétroréfléchissant peut être "en une seule ou plusieurs parties" mais doit impérativement "être d'une surface totale au moins égale à 150 cm2".

Si l'équipement rétro-réfléchissant n'est pas conforme il faudra soit changer de blouson, soit lui en "superposer un par tout moyen" à condition qu'il soit "porté sur le haut du corps, à l'exception du casque, à partir de la ceinture à la ligne des épaules, de manière à être visible des autres usagers de la route".

"le fait pour tout conducteur ou passager d’une motocyclette ou tricycle visé au premier alinéa de contrevenir aux dispositions du présent article est puni de l’amende prévue pour les contraventions de la troisième classe", prévoit le nouvel article R. 431-1-2 du code de la route... Sans compter que "cette contravention, lorsqu’elle est commise par le conducteur, donne lieu de plein droit à la réduction de deux points du permis de conduire" !

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires