Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 novembre 2009 1 30 /11 /novembre /2009 23:26
Article paru dans Le Parisien Economie du 30 Novembre 2009. Auteur : Maxime GOLDBAUM

Ancien instructeur moto dans l'armée, Emmanuel s'est reconverti chauffeur de moto taxi une fois à la retraite

Salaire : 2500 Euros nets par mois.

"La Moto est sa passion. Il en a fait son métier. Emmanuel, 41 ans, jeune retraité de l'armée, a choisi e se reconvertir en chauffeur de moto-taxi pour la société Citybird. Comme la très grande majorité de ses collègues, il a un statut d'artisan. Il n'est donc pas salarié de Citybird mais réalise 85 à 90% de son activité dans cette société. Son carnet d'adresses personnel lui permet de trouver ses autres clients. "j'ai fait le pari de l'indépendance" raconte-t-il. " j'ai la maîtrise de mon planing, mais il faut rouler pour faire du chiffre !"

Un système d'abonnement

Emmanuel gagne en effet entre 2000 et 2500 euros nets par mois pour ... 12 à 14 heures de travail quotidien ! Il effectue environ trois à 4 courses par jour, mais peut monter jusqu'à neuf. Des journées bien remplies donc, mais l'amplitude horaire n'entame pas son plaisir. "Les bouchons ? c'est un plaisir de se faufiler entre les voitures ! " Les clients ? " On a de la chance d'avoir une clientèle haut de gamme, essentiellement des hommes d'affaires, avec qui on peut avoir des discussions très intéressantes." Et qui sont souvent abonnés : 45 Euros pour un trajet dans Paris et jusqu'à 200 Euros pour les parcours les plus longs. "j'ai même emmené un jeune couple à Deauville pour la journée" se souvient-il en souriant. Pour les passagers occasionnels, le coût est de 20 Euros pour la prise en charge, plus 2 euros par kilomètre.
Si la profession n'est pas encore totalement réglementée, n'importe qui ne peut pas se lancer dans cette activité. Tous les  chauffeurs de Citybird on au moins dix ans de permis. Emmanuel, quant àlui, roule avec un deux-roues depuis 25 ans. La société propose d'ailleurs à ses conducteurs des formules avantageuses pour démarrer leur activité, avec notamment la possibilité de louer la totalité du matériel. Emmanuel a préféré investir dans son outil de travail. Il a dû acheter sa moto ppour 30 000 Euros une Goldwing - un modèle imposant mais confortable et rassurant pour le passager - et tout les accessoires adéquats (casques, gants), Une somme qui sera amortie en trois ans.


En savoir plus sur les conditions offertes aux artisans chez Citybird.

Vous trouverez également chez Motoservices l'interview d'un autre chauffeur Citybird.


Partager cet article

Repost 0

commentaires

dissertation 28/01/2010 12:00


I have been visiting various blogs for my dissertation research. I have found your blog to be quite useful. Keep updating your blog with valuable information... Regards