Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 juillet 2009 4 16 /07 /juillet /2009 15:28
Les véhicules véhicules utilisés pour faire du moto taxi ont alimenté le débat entre chauffeurs, chefs d'entreprise et clients depuis le début de l'activité et il est difficile d'avoir une opinion tranchée sur le sujet.

Citybird a eu la volonté au démarrage de rechercher des compromis innovants entre confort pilote, confort passager mais également coût d'investissement, entretien, fluidité du parc roulant, etc....

Citybird a utilisé à ses débuts des Piaggio X9 500, puis des Burgman 650 (modèle 2005, avant de passer aux séries Executive et désormais Executive WinterPack) puis a lancé en Mars 2008 un service sur base de Honda Goldwing 1800 et en Juillet un service sur base de scooters électriques de marque Vectrix.

Fort de 6 années d'expérience à usage intensif de ces différents véhicules, Citybird peut se targuer d'avoir une expérience relativement large de l'usage des véhicules tant économiquement que qualitativement au niveau client mais aussi chauffeur.

Voici l'avis de Citybird sur les différents types de véhicules utilisés :

- Piaggio X9 500 : de coût d'achat très raisonable, ces véhicules ont vite montré leurs limites en usage intensif à plusieurs niveaux :
=> le véhicule vieillit assez mal et ne peut guère aller plus loin que 25 000 km soit 5 mois d'usage en moto taxi "vitesse de croisière".. ce qui devient problèmatique lors de la revente qui n'est pas aisée...et d'autant moins désormais avec les MP3 LT.
=> le confort passager est limité tant au niveau de la position des reposes-pieds arrières mais aussi des vibrations du moteuyr monocylindre.
Ce véhicule reste toutefois d'un très bon rapport qualité/prix à usage particulier pour faire un peu de distance et en usage urbain avec une bonne reprise, des équipements satisfaisants.

- Burgman 650 Executive Winter Pack: ayant connu toute la gamme, Citybird reste aujourd'hui persuadé que ce véhicule est le plus adapté qui existe à l'activité. Voici pourquoi :
=> d'un coût d'acquisition relativement abordable, il permet de se lancer avec un inverstissement modeste
=> le prix des pièces détachées en cas de petit pépin carosserie, rétroviseur à remplacer est très abordable.Le cout des consommables est également raisonable
=> l'usage d'une boite automatique rend sa conduite très simple et son poids (240 kg) en fait l'un des plus maniables du marché, ce qui est un atout considérable dans les embouteillages que les moto taxis affrontent à longueur de journée.
=> l'espace de rangement est inégalé et, si l'on considère l'espace sous la selle et un top cas de type Maxia Givi 52L, supérieur à ce que l'on peut transporter sur un Goldwing 1800
=> les équipements des derniers modèles, de série, sont très utiles : ABS, poignées chauffante, selle chauffante (avant et arrière, bulle retractable, rétroviseurs rétractables (très pratique en agglomération).
=> le confort d'assise est trèes respectable tant pour le pilote que pour le passager
=> le marché de l'occasion reste vif, du fait de nombreux cadres avec permis préférant délaisser leur investissement "moto" pour quelque chose de plus adapté au port du costume cravate tout en offrant des qualité de conduite réelles.
=> de fait il est également facile et rapide auprès du réseau Suzuki d'obtenir un nouveau véhicule neuf quand il faut attendre parfois 3 mois pour se faire livrer un Honda Goldwing.
=> la position du passager, légèrement au dessus du conducteur lui permet de voir la route ce qui est souvent rassurant.
=> aux normes Euro 3, il est le moins polluant du marché (125g CO2/km) et ne consomme qu'entre 5 et 6L aux 100km

Quels sont les points d'amélioration du Burgman 650 :
- l'entretien n'est pas toujours donné et sa fréquence (6 à 8000 km) nécessite plus d'arrêts aux stands qu'un Goldwing par exemple
- quelques problèmes de fiabilité ont été rencontrés : en 2007 et 2008, plusieurs problèmes de boite de vitesse (CVT) qui sont remplacés sous garantie, en 2009 nous avons rencontré l'émergence de problèmes de démarreurs.
- les amortisseurs arrières, pas forcément prévus pour un usage intensif avec passager,fatiguent un peu plus vite et on nécessité chez Citybird l'installation d'un dosseret sur mesure pour ménager le dos des clients
- à haute vitesse (sup 120 km/h) sur autoroute, la prise au vent peut surprendre le passager.

Les clients sont souvent très agréablement surpris sur Burgman et malgré le lancement de son service en Honda Goldwing, très majoritaires sont ceux qui ont su rester fidèle au Burgman 650. Citybird compte ainsi des usagers très réguliers qui ne souhaitent que ce véhicule pour leurs déplacements.


Honda Goldwing 1800 : très confortable...mais à quel prix ?
La Honda Goldwing est aujourd'hui le standard du marché : elle a su séduire tant les clients que les pilotes quiy voient LE véhicule par excellence. Il faut reconnaitre que tant pour le pilote que pour le passager, le confort d'assise est inégalé. D'assise très basse pour le pilote, le Honda Goldwing reste maniable malgré son poids et procure une vraie sensation de confort et de stabilité sur autoroute. Siège chauffant, musique à bord, marche arrière, il est vrai que le Honda Goldwing est la seule vraie moto à avoir pensé autant au passager qu'au pilote.

En outre, le véhicule est resistant et peut faire plusieurs centaines de milliers de kilomètres lorsque le Burgman connaitra ses limites à partir de 90 ou 100 000 km, et devra être revenu bien avant (50 àu 60 000km).

De même, un entretien espacé est permis (révisions tous les 10 000 km environ), train de pneu entre 25 et 30 000 (contre 15 000 pour un Burgman 650)....

Toutefois, notre avis est que ce véhicule montre plusieurs limites de taille à cette activité :
- son coût d'acquisition en fait un investissement très important dès le démarrage de l'activité nécessitant un endettement qu'il faut correctement qualibrer.
- son coût global de fonctionnement reste très élevé : la main d'oeuvre Honda et les pièces rendent les révisions relativement onéreuses.
- assurer un tel véhicule pour le transport de personnes est aussi très onéreux : compter entre 3 et 6 000 Euros par an.
- le coût de toute pièce détachée ou de carosserie peut s'avérer extrêmement onéreux : bref il vaut mieux qu'il n'arrive rien d'imprévu au véhicule, surtout en responsable.
- le véhicule ne vieillit pas si bien que ça et il est largement conseillé de le revendre avant la fin de la garantie...
- également, le marché ayant explosé en quantité, le marché de l'occasion, du fait du prix du véhicule et de son caractère relativement exclusif, fait tendre les prix vers le bas et l'investissement d'autant plus périlleux. La nouvelle loi imposant le renouvellement du véhicule régulièrement, mais l'arrivée de nouveaux modèles semble-t-il encore plus chers,  risque de nouveau de tendre le marché de seconde main.

Tous ces paramêtres de fonctionnement rendent la rentabilité d'usage d'un tel véhicule aléatoire, au niveau de prix actuel du marché, sans parler de ceux qui souhaitent rentrer sur le marché avec ce type de véhicule et des tarifs très bas....

- petit bémol enfin concernant le confort : le passager étant au même niveau que le pilote, et le véhicule étant relativement large, le passager peut parfois "subir" son environnement et altérer ainsi son sentiment de sécurité.

- scooter électrique Vectrix :
très sympa à conduire le Vectrix demeure le scooter électrique le plus satisfaisant du marché. La charge est facile et rapide (2h30) et l'accès aux bornes gratuites de la Mairie de Paris est intéressante. Les couts d'entretien sont quasi inexistants. Les reprises du véhicule très satisfaisantes (vaut un bon 400, ce qui étonne souvent les autres 2 roues au passage). L'absence totale de bruit à basse vitesse est très appréciable.


Toutefois, faire du moto taxi avec relève de l'engagement idéologique (que Citybird revendique)  :
=> le confort passager du fait de la finition d'une part mais aussi de la qualité moyenne des amortisseurs en font un véhicule très peu conseillé sur les pavés parisiens (nombreux)
=> le "retrofreinage" et l'absence d'ABS, à 2, nécessite une concentration accrue pour conserver le niveau de sécurité nécessaire. Autant l'éviter par temps de pluie.
=> le SAV est quasi inexistant.

Le Vectrix s'avère être un très bon produit pour une conduite seule (dès lors qu'on a un peu les moyens quand) et qu'on dispose d'une recharge facile (garage, borne) à proximité de son domicile ou lieu de travail.


CONCLUSION : PAS ENCORE DE VÉHICULE IDÉAL mais peu à peu, il est possible que les constructeurs se penchent sur la question. Chez Citybird on reste attentif au prochain VN 1700 Voyager, mais aussi aux rumeurs persistentes d'un Burgman 800 ou 1000.....à suivre et vos avis nous intéressent.






Partager cet article

Repost 0

commentaires

plomberie paris 15 29/01/2015 14:20

J'apprécie votre blog , je me permet donc de poser un lien vers le mien .. n'hésitez pas à le visiter.
Cordialement

acces moto 13/07/2014 23:01

Pour moi perso, c'est l'avenir du transport urbain, même dans les villes de puissance

Mathilde 11/07/2012 20:55

Il est vrai qu'en cas d'embouteillage les motos taxis sont idéal pour arriver à un RDV à l'heure ou pour éviter de rater l'avion.

DERRI 22/07/2009 00:59

Bjr,

Oui, nouvellement créée, auparavant chauffeur de taxi (durant 10 années).

« Auto » ou « moto », je trouve à peu de détails près que c’est le même service.

Cordialement.
DERRI

Citybird 22/07/2009 10:48


Si vous souhaitez nous rencontrer, vous pouvez contacter Mr Dazin sur le mail suivant : ludovic.dazin@city-bird.com. Vosu souhaitant une bonne activité.


DERRI 19/07/2009 14:43

Bonjour à tous

« MOTO TAXI » La saga des véhicules…LA BMW K 1200 LT

Utilisateur de la BMW K 1200 LT FL d’abord à titre particulier puis professionnel.

La « BMW » peu s’avérer un temps globalement impressionnante, par sa « largeur » avec ces rétroviseurs, et son poids (380 kg à sec - 560 kg avec pilote / passager) mais au final on s’y habitue et on préférerait même. A titre (perso moins de 300 kg j’achète plus).
Elle demande une attention constante sur la conduite, on doit anticiper tout le temps du fait de son gabarit.
C’est un plaisir sur autoroute un peu moins en ville par son poids et ses mensurations.

Ceci dit j’apprécie…particulièrement.

--la bulle électrique réglable (parfait par forte chaleur, par vents forts, hiver….absent sur la GOLD.
--le freinage ABS intégrale EVO motorrad (en fonction du poids de charge le frein avant sert aussi à l’arrière, EXCELENT).
--la béquille centrale hydraulique (absente sur la GOLD et très utile pour la sécurité et confort).
--la qualité de finition (8 boutons contre une trentaine pour la GOLD).
--la position d’assise droite, assez confortable.
--les valises et le porte paquet avec encoche pour des sangles (plat et droit parfait pour le bagage, on charge à plat sur le porte paquet).
--sa consommation 5,8 Litre au cents kilomètres (conso constatée).
--sa fiabilité et robustesse ainsi que son comportement.
--la fermeture centralisée des valises et l’éclairage au sol.
--le prix d’achat 24 000 € contre 30 000 € environ pour la GOLD.
--les protections style par chocs sur les cotés très bien étudiés.

Les cotés négatifs… j’apprécie moins

--entretien couteux (environ 350 € la petite vidange et 850 € la grande vidange) tous les 10 000 km.
--le cout de pièces détachées onéreux
--sa hauteur et le poids à l’arrêt (en dessous de 10 km/h).
--le levier marche arrière peu accessible (il faut se baisser coté gauche pour enclencher).
--la largeur avec rétroviseurs (moto large pas terrible en ville mais on s’y fait).
--un manque léger de puissance moteur par moment.
--la conduite en ville fatigante aussi par moment.

EN CONCLUSION - JE R’ACHETERAIS LA MEME .

Citybird 20/07/2009 16:38


merci pour cet avis intéressant : êtes vous "moto taxi" ?