Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 juin 2008 7 01 /06 /juin /2008 22:30
L'activité du "moto-taxi"pas facile à assurer

Le lancement de l'activité de "moto taxi" a rencontré sa plus grande barrière à l'entrée lorsqu'il s'est agit de lui trouver une couverture d'assurance. L'accidentologie réputée du 2 roues d'une part, mais également le type de passagers transportés d'autre part (cadres supérieurs et dirigeants d'entreprises mais également personalités du show bizz principalement) et enfin l'absence d'antériorité de l'activité a incité à juste titre les assureurs à faire preuve de prudence.

La Mutuelle des Transport Assurance (MTA), assureur historique de plusieurs centaines de taxis à Paris a été le premier assureur à proposer une couverture pour cette activité. AXA a ensuite proposé ses contrats et enfin la Mutuelle des Motards s'est lancée, permettant aujourd'hui à toute société en création de trouver une offre de couverture.

Les contraintes imposées par les assureurs

Le métier d'un assureur étant de se prémunir du risque, ces derniers ont au bout du compte été les premiers à établir des critères de qualité en terme de sécurité sur les éléments essentiels qui constituent le fonctionnement de l'activité de "moto taxi":

- les pilotes : en imposant un minimum en terme d'ancienneté du permis moto (au moins 3 ans) par les conducteurs mais aussi une absence de sinistralité dans les derrnières années de ces derniers, les assureurs garantissent à eux seuls une certaine qualité de service aux clients voyageurs.

- les véhicules : à notre connaissance, seuls les véhicules de cylindrées supérieurs à 125 cm3 sont acceptés par les assureurs pour exercer l'activité de moto taxi. En procédant de la sorte, les assureurs garantissent aux clients voyageurs du "moto taxi" que leurs pilotes possèdent au moins le permis A (permis moto) alors que les cylindrées inférieures à 125 cm3 ne nécessitent que le permis voiture (permis B) qui, à ce jour, ne propose aucune formation spécifique à la conduite d'un 2 roues.

Les prix et couvertures

Le risque particulier lié à la conduite du 2 roues a aussi incité les assureurs à pratiquer des prix généralement 4 à 5 fois plus élevés qu'une assurance moto classique. les prix s'étendent ainsi d'environ 2000 Euros/an pour une assurance au Tiers (le véhicule n'est garanti que si un autre usager est impliqué) jusqu'à 6000 Euros/an pour une couverture tout risque d'un véhicule haut de gamme (une Honda Goldwing côute près de 25000 Euros HT contre 10000 Euros pour un Burgman 650 Suzuki).  Dans tous les cas, les assureurs couvrent le pilote et le passager intégralement et de manière illimitée pour tout ce qui est corporel mais aussi les dommages  immatériels  (un acteur qui ne pourrait assurer son contrat d'une fait d'une blessure) ou matériels consécutifs (les vêtement d'un passager par exemple) à des montants différents selon les assureurs.

Les 5 premières années du "moto-taxi"réconfortantes pour les  assureurs

D'après nos informations et contacts chez les différents assureurs, ces derniers ont plutôt de quoi être rassurés. Les critères qu'elles imposent d'une part, mais également les critères que s'imposent la plupart des acteurs du secteur en matière de recrutement porte ses fruits. Hormis quelques légères casses matérielles ou de très légères contusions, aucun sinsitre "sérieux" (blessure grâve ou décès) n'a encore eu lieu. Si l'on considère que chaque conducteur effectue en moyenne environ 5000 km par mois (soit l'équivalent de ce que fait généralement un motard non profesionnel en 1 an), le taux de sinistralité est très faible.

Autre point qui plaide en la faveur du "moto taxi" en terme de sécurité : l'attrait numéro 1 du "moto taxi" réside surtout dans la garantie d'un temps de trajet (les temps enregistrés pour un trajet son quasi invariables quelles que soient les conditions de circulation) plus que dans la rapidité du service. Les pilotes de "moto-taxi " sont ainsi surtout chargés par leurs clients de les conduire calmement et incités à respecter au mieux les limitations de vitesse s'ils veulent conserver les points précieux de leur permis de conduire (ou permis d'exercer finalement).

Un conseil aux clients du "moto-taxi": n'hésitez pas à demander à votre pilote de voir l'attestation d'assurance couvrant son véhicule et précisant l'activité de transport de personne à titre onéreux à moto, tous les acteurs sérieux se feront une joie de vous la montrer.



Partager cet article

Repost 0

commentaires

jules 19/08/2014 22:01

En parlant de moto les assurances sont extrêmement dispendieuses pour ceux qui veulent comprendre les prix et tout je vous conseil de contacter un courtier il saura vous donner les meilleurs prix

seb 02/09/2014 10:45

Bonjour,

je suis à la recherche d'une assurance pour les moto taxi afin de pouvoir me lancer dans la profession mais j'ai eu un refus de la mutuelle des motards. J'ai beaucoup de mal à trouver sur internet. Savez vous où je pourrais éventuellement trouver une liste d'assureurs moto taxi (sachant que je ne suis plus assuré en moto depuis 2010 je suis juste assuré voiture).

Merci par avance de votre aide
Cordialement
Sebastien

rabarot 16/01/2014 22:15

lorque vous indiquez que ' les assureurs couvrent intégralement le pilote et le passger , pour le passger , cette assurance est obligatoire mais pour le pilote:???????
AXA/ NON
MUTUELLE DES MOTARDS/ INCOMPLETE
MTA / ????
MERCI DE VOUS RENSEIGNEZ.

ALEXANDRE 07/07/2012 20:35

Bonjour,


Au tiers, une assurance moto taxi s'assure dans mon cabinet pour moins de 2000 €, et en tous risques pour 3000 à 3500 € en fonction de la franchise choisie.

Si c'est un accord groupement ou flotte, d'une grande taille, il est possible de faire du sur-mesure.

J'encourage les motos taxis qui paient plus chers, à prendre contact avec mon cabinet MMA à Saint Mande, au 01 43 28 33 56.
LA CONTRAINTE: justifier d'antécédents comme motard.
Cordialement
Alexandre Harmand

Assurance moto 14/10/2011 14:48


Merci pour cet article !
Très interessant de vous lire à chaque fois.
Bonne continuation.


Assurance moto 08/03/2011 17:09


C'est vrai qu'il faut voir l'attestation d'assurance à chaque renouvellement mais je cite que le plus important c'est d'assurer une vrai assistance en faveur des clients en cas d'accident, au lieu
de se baser sur des options juste pour la forme.
Merci.