Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 février 2014 4 06 /02 /février /2014 14:16
Manif des taxis du 10 février sur fonds de "15 minutes"

Lundi 10 février, les taxis sont de nouveau prêt à bloquer les rues de France et de Navarre pour dénoncer la concurrence déloyale des VTC et motos taxis et le moins que l'on puisse dire, c'est que l'actualité ne va pas les calmer.

En effet, c'est sur fond d'une invalidation - pourtant attendue et justifiée - de la fameuse loi imposant un délai de réservation de 15 minutes sur les sociétés de VTC, que va se dérouler cette manifestation.

Un regroupement d'acteurs du moto taxi avait déjà dénoncé les menaces et violence dont faisait preuve une frange certes réduite mais bruyante de certains taxis dans ce genre de manifestation, certain allant même jusqu'à agresser leurs collègues ne faisant pas grève.

Pour les motos, les enjeux sont encore plus compliqués, car autant un oeuf lancé sur une voiture roulant peut ne pas avoir d'incidence, autant sur une moto lancée à 60 àu 70 km/h peut en avoir de fâcheuse.

On peut légitimement se poser la question de la responsabilité des pouvoirs publics dans cette histoire : comment en effet ne pas penser que le gouvernement a voulu calmer les ardeurs des taxis avec cette loi des 15 minutes, pouvant désormais se réfugier derrière la décision pourtant logique du Conseil d'Etat.

Mais les taxis peuvent déjà se réjouir d'une victoire pour ce lundi 10 février, la part de chauffeurs de solutions alternatives disponibles se réduisant drastiquement, afin d'éviter les risques d'atteinte à leur personne ou à leur outil de travail. Nous prédisons qu'il s'agit là d'un sursis face à l'inévitable évolution du service de transport dans un pays développé comme le nôtre....

Partager cet article

Repost 0
Published by Citybird
commenter cet article

commentaires

Maime 18/12/2014 20:31

Et ce décret a définitivement été annulé le 17 décembre !

laurent42 13/02/2014 09:06

ils nous les cassent les taxis gracieux comme des portes de prison les prix a la tete du client ils sont surpayè et veulent empechè les autres de travaillè

laurent42 13/02/2014 09:04

ils nous saoule grave ces chauffeurs de taxis trop cher ossi gracieux qu,une porte de prison des voitures sales qunils laissent les vtc travaillè eux connaissent leurs travail

un taxi moto 09/02/2014 22:12

"On peut légitimement se poser la question de la responsabilité des pouvoirs publics dans cette histoire"...
En effet, on peut ! Alors si nous sommes d'accord pour dire que les pouvoirs publics sont "responsables", peut on aussi décemment imaginer que, pour une fois, les nombreux professionnels que nous sommes s'unissent, non pas derrière un syndicat, non pas derrière un quelconque groupement, mais simplement en un collectif capable de déposer plainte ??? Une plainte auprès des pouvoirs publics, soit contre les taxis nous empêchant de travailler de manière sereine, soit, pourquoi pas, contre ces mêmes pouvoirs publics qui, me semble t'il, sont rémunéré par les charges et impôts divers dont nous nous acquittons sans rechigner, et qui sont donc censé nous protéger dans le libre exercice de notre métier..... A méditer...

taxi moto paris 07/02/2014 14:13

texi moto paris